C’est bon. Vous avez votre fichier d’emailing et êtes prêt à prospecter. Il est temps de préparer vos emails, manuels ou automatiques. Vous avez bien conscience du rôle primordial de l’objet de votre email mais ne savez pas quoi mettre en avant.

En effet, c’est essentiellement l’objet de l’email qui va déterminer votre taux d’ouverture. L’objet de votre email de prospection a pour but d’annoncer le sujet de votre prise de contact, et surtout faire cliquer votre destinataire.

Voici comment bien choisir votre objet et faire décoller votre taux d’ouverture.

Cachez votre jeu

L’erreur la plus courante dans les email de prospection est d’annoncer tout de suite la couleur dans l’objet (par exemple: “Découvrez la nouvelle gamme d’utilitaires Renault”, “Atteignez les premières places sur Google”). Si votre destinataire comprend tout de suite dans le titre que vous le démarchez, il y a de fortes chances pour qu’il ne l’ouvre pas.

Au contraire, votre email doit être jugé digne d’intérêt et attiser la curiosité. Une astuce peut être par exemple d’intituler votre email “Idée d’amélioration pour %Entreprise/Produit%” qui sera lu à coup sûr par votre destinataire avide de feedbacks ! Il ne vous reste alors plus qu’à discuter des problématiques de votre prospect et lui proposer subtilement vos services.

De manière générale, parlez toujours des problèmes rencontrées par votre cible et non de votre solution.

Faites court

Plus votre objet d’email est court, plus la curiosité sera grande. Il peut même être très intéressant d’écrire votre objet de la même façon que vous le feriez en écrivant à vos collègues ou proches, avec un intitulé assez vague. Si le destinataire ne sait pas encore exactement ce que vous avez à lui dire, il ne pourra pas se permettre de supprimer votre email sans le lire.

Personnalisez si possible

Il va de soit qu’un email envoyé manuellement qui traite des problématiques du prospect a infiniment plus de chances de mener à une prise de contact. Cette stratégie de personnalisation peut parfois permettre de sortir du lot en se manifestant dès l’objet de l’email. Par exemple, n’hésitez pas à citer le nom de l’entreprise destinataire pour attirer l’attention.


François Grante
François Grante